Description

Un voile ou brouillard blanc laiteux s'est formé à la surface du film de peinture.

Cause

Humidité condensée sur le film frais ou emprisonnée à l'intérieur de celui-ci. Les causes peuvent être les suivantes :

  1. Une pulvérisation par temps froid, humide ou tropical (chaud et humide).

  2. L'utilisation d'un diluant trop rapide ou de mauvaise qualité.

  3. Une pression trop élevée de l'air comprimé et/ou un mauvais réglage du pistolet de pulvérisation.

  4. Le soufflage d'air comprimé sur le film pour accélérer la libération des solvants.

  5. Des courants d'air dans l'atelier de peinture, un chauffage et/ ou une circulation d’air inadéquats.

 

Prévention

  1. Si possible, éviter de peindre à l'air ambiant en cas de pluie, ou par temps exceptionnellement froid ou humide. Si cela est inévitable, un diluant plus lourd/lent peut être utilisé.

  2. Utiliser un diluant de qualité appropriée.

  3. Diminuer la pression de l'air comprimé pour limiter l'effet de refroidissement.

  4. Laisser la libération des solvants s'effectuer naturellement.

  5. S'assurer que l'atelier de peinture est correctement chauffé et ventilé, et ne présente pas de courants d'air.

 

Corrections

Un léger blanchiment peut être éliminé en utilisant une pâte à polir une fois que le film de peinture a durci. Dans les cas plus graves, poncer la surface et la repeindre en employant un diluant approprié. Si ces mesures ne permettent pas de corriger le défaut, augmenter la température de l'atelier de peinture d'au moins cinq degrés, et éviter tous courants d'air directs, puis poncer et repeindre la zone concernée.

REMARQUE : le blanchiment de la couche de finition peut indiquer que les sous-couches ont également été affectées, le défaut étant passé inaperçu en raison de leur fini mat. Ceci peut ensuite provoquer un cloquage ou une perte d'adhérence entre les couches.

 

 

← Back

Share

Other Defects: